Bienvenue à Tous
à ouvert ses portes le 17.08.2016
Merci à tous de nous avoir rejoint, nous allons passer de très bons moments ensemble.

Un petit coup de pouce pour booster le forum.
RENDEZ-VOUS ICI

Partagez | 
 

 Raconte moi ton monde ~ ft Tala

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Raconte moi ton monde ~ ft Tala   Dim 28 Aoû - 2:13


Les portes de la galerie s'ouvrirent, et chaque personnes présentes vinrent se placer devant la collection "Stella prisma", venant en masse admirer l'âme de Silas. Les étoiles étaient son inspiration, un thème que les artistes présents ne pouvaient qu’approuver. Etoile synonyme de beauté mortelle, et ils se demandaient si Silas pouvait sortir cette émotion au travers de quelques gouttes de peinture sur une toile en fibre de lin.

La réponse fut donnée, non pas par la parole, mais par les larmes de quelques femmes fragiles, emportant les individus dans un monde différent, qui n’était plus la galerie d'art dans laquelle ils se trouvaient, mais dans le cosmos qu'ils s’imaginaient. Tout était pur. Un idéal de paix. Un havre dormant, balayé par les couleurs incisives.

D’abord quelques traits, lents et chaloupés comme un bateau sur les vagues. Et puis, la couleur se déploya, s'écoulant en plusieurs cascades de variations distinctes qui firent des ruissellements de joyaux infimes. Le pinceau avait été animé d’une précision immense en s’effilochant parfois en de courtes hésitations perceptibles quand il semblait perdre le fil de ces improvisations qui se glissaient dans le motif principal. On sentait que cela servait autant à divertir le public du peintre qu’à mémoriser définitivement les quelques couleurs étalés sur un coup de tête.

Imparfait pour Silas, mais parfait pour les autres. Les tableaux étoilées peuplaient la galerie d’horizons brûlantes. Sachant apprécier les attraits du prisme, il en rendait l’âme pure et belle, le vertige et les murmures, les nuances et les palettes. Une simple vision d’artiste, comme si on avait tout enfermé, tout sublimé pour en rendre une quintessence irréelle propre à faire rêver même celui qui connaissait l'art mieux que lui. Des tableaux avec l’étrange pouvoir de rendre les couleurs pures et éphémères.

Les laissant seuls, il observa d’un œil ce qui se passait autour de lui, soustraits au monde. Un sourire délicat lui vint d'une jeune serveuse sublimée par ça chevelure rosé, embauchée par la réception. Il lui souri, très doucement, et inclina la tête dans un geste courtois avant de repartir lentement vers les invités.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Membre de Diamant
▬ Arrivé(e) le : 18/08/2016
▬ Courriers : 861
▬ Points : 0
▬ Avatar : charlotte free
▬ Crédits : la meilleure cosmic sheep (juliet)

▬ Âge : vingt trois ans
▬ Statut : En Couple
▬ Orientation : Hétérosexuelle
▬ J'habite à : Shore Beach.
▬ Occupation : barmaïd

▬ Dispo RP : libre encore
▬ Liens :
Spoiler:
 


Voir le profil de l'utilisateur http://haven-bay.forumactif.org/t94-stitches-talahttp://haven-bay.forumactif.org/t140-tala-qui-s-y-colle-s-y-pique
MessageSujet: Re: Raconte moi ton monde ~ ft Tala   Dim 28 Aoû - 17:57

raconte moi ton monde
silas & tala

Il y a quelques jours. On t’avais proposée ce job de serveuse. Dans cette galerie d’art. T’avais besoin d’argent. T’avais besoin de bosser. Bosser pour oublier tes galères d’en ce moment. Ta force ébranlée. Pour laisser place à ta fragilité cachée. Alors t’avais dit immédiatement. T’avais besoin de cet argent. Et t’avais besoin de t’éloigner d’Ange. T’savais que t’allais finir par craquer. Craquer et lui dire. Et t’avais pas envie. Pas maintenant. Attendre encore un moment. Ce moment pour être sûre de ta décision. Alors t’étais là ce soir. Ton plateau dans les mains. Tes boisons. Perdue au milieu de ce monde qui ne te ressemblait pas. Ces personnes qui n’avaient rien à voir avec toi. Qui n’était pas de ton monde. Et pourtant t’étais là et tu faisais ton travail. Tu travaillais. Tu servais. Sans prendre gare à ce qui se passait autour de toi. T’étais dans ton p’tit monde. T’faisais ce pour quoi on te payé. Les minutes défilaient. T’offrais des sourires. Forcée parfois. L’art à la base ce n’était pas trop ton truc. T’comprenais pas pourquoi les larmes sur leur yeux devant un, des, tableaux. T’comprenais pas pourquoi. T’avais pas pris le temps d’observer. De comprendre. T’prenais jamais le temps. T’allais toujours trop vite. Ton défaut. T’fonçais tête baissée. T’prenais pas le temps d’apprécier les choses. De les comprendre. Non t’prenais pas le temps. Et t’le regrettais parfois. Souvent.

 
Un sourire se posa sur tes lèvres. Au regard d’un homme sur toi. Discret. Un croisement de regard. Un échange de sourire. Un geste courtois. Il repartit vers les invités. T’te demandais si c’était lui. Lui l’artiste de ses peintures qui s’élevait fièrement dans cette galerie. Toi. Et tes cheveux roses. Dénotant dans les couleurs présentes. Visible. Invisible. Reconnaissable entre mille. Pas tout le monde osé ta couleur. Les heures passèrent. Le monde quitté les lieux au fur et à mesure. Moins en moins de monde à servir. Plus de temps pour toi. Pour observer. Bientôt le silence du lieu qui résonna. Tu t’offres le droit d’un verre d’alcool. T’la bien méritée. Tu t’offres aussi le droit de faire le tour. De prendre le temps. Le temps de regarder. Observer. Comprendre l’émotion des personnes que t’avais peu croisé plus tôt dans la soirée. Et plus ton regard se posais sur ces peintures. Ces tableaux. Plus tu comprenais. Et puis tu t’arrêtais. Tu t’arrêtais en face d’une. En particulier. Tes yeux posés sur ses traits. Ses couleurs. Ta tête qui s’incline. Tes sourcils qui se haussent. Ton sourire qui se dessine. Subjugué par la peinture. Un instant. Quelques minutes. A essayer de comprendre. Et t’te mets en tête de rencontrer l’artiste. Il le faut. Tu regardes autour de toi. Tu tournes sur toi-même. Ton regard finis par se poser sur ce garçon. Ce garçon un peu plus tôt dans la soirée. Un sourire en coin se pose sur tes lèvres. « hey ! ». Tu l’interpelles. Signalant ta présence. « c’est vous l’auteur de ce tableau ? ». T’aimerais bien que ce soit lui. 
 
Made by Neon Demon

_________________
Un canon sur la tempe. J'ai le coeur et l'âme en paix. Ton doigt sur la détente. Fais de moi ce qu'il te plait. C'est violent mais c'est tendre. Presque animal. Quand la trajectoire de la balle épouse les formes de tes hanches  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Raconte moi ton monde ~ ft Tala   Lun 29 Aoû - 2:53

Il conclut les derniers départs, par une voix basse et douce, ainsi qu'un petit sourire aimable et un hochement de tête qui fit tomber quelques mèches de cheveux sur le côté. Avant qu’on ne dépose devant lui, sans un mot, quelques hors-d’œuvres. Ne se sentant pas d’un appétit féroce, il ne fit que picorer du bout des doigts, le regard absent, avant de distinguer, à l’extrémité de son champ de vision, la silhouette de la serveuse aperçu au cours de la soirée.
Ses yeux brillaient, étincelants comme des joyaux. S’attardant le long des traits acérés, aiguisés par le pinceau, devant l'un des tableaux. Comme des puits d’ombre, les pupilles et les iris s’ouvraient d'incompréhension. Le tableau était de teinte trompeuse, comme les reflets à la surface d’une eau profonde, qui cachent un gouffre sans fond. A la fois triste et cruel, qui évoquait les échos noires et le sang entremêlés.

Le visage empreint de curiosité, et le sourire au lèvre, elle interpella le peintre.

« hey ! c’est vous l’auteur de ce tableau ? »

L’expression subtile du visage de Silas, mélangeant la curiosité et l’amusement, laissait clairement entendre qu'il s'agissait bien de lui.

« Je suis l'auteur de ce tableau, ainsi que tous les autres se trouvant dans cette galerie. »

Il y avait dans ses prunelles rieuses un éclat de prisme, le sourire de Silas se teinta d’un amusement quand il clôtura sa phrase, l’air de rien. Le tableau, représentant les brumes noires des affres de l'esprit cruellement clair et lucide au fond de l’obscurité, des couleurs, on entendait résonner la colère, du gris porté au rouge, et la peur insidieuse de la glace. Dans l’inconscience, seul les esprits empreint à la tristesse même soit elle passagère peuvent être enclin à comprendre ce tableau.

« Je vous ai vu sourire devant cette peinture. Pour beaucoup, elle ne représente que la privation et la destruction dans sa forme la plus séduisante. » dit-il à mi-voix. « Et pour vous mademoiselle, que représente-t-elle ? »

Son visage se fit presque rêveur, avec son sourire courtois et un brin d’amusement qui fit étinceler quelques brèves lueurs dans le fond de ses yeux.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Membre de Diamant
▬ Arrivé(e) le : 18/08/2016
▬ Courriers : 861
▬ Points : 0
▬ Avatar : charlotte free
▬ Crédits : la meilleure cosmic sheep (juliet)

▬ Âge : vingt trois ans
▬ Statut : En Couple
▬ Orientation : Hétérosexuelle
▬ J'habite à : Shore Beach.
▬ Occupation : barmaïd

▬ Dispo RP : libre encore
▬ Liens :
Spoiler:
 


Voir le profil de l'utilisateur http://haven-bay.forumactif.org/t94-stitches-talahttp://haven-bay.forumactif.org/t140-tala-qui-s-y-colle-s-y-pique
MessageSujet: Re: Raconte moi ton monde ~ ft Tala   Lun 29 Aoû - 11:09

raconte moi ton monde
silas & tala

L’art. Les peintures. Ce n’est pas réellement ton truc. T’as pas vraiment l’art d’une artiste. En tout cas pas ce genre d’artiste. T’y comprenais en général pas grand-chose aux tableaux. A leur représentation. Parce que tu pensais que chacun y trouvais sa propre interprétation et compréhension. Et tu comprenais pas. Toi. T’aimais pas ne pas comprendre. Alors le fait que chaque âme puisse avoir sa propre interprétation te perturber réellement. Seule. A présent. Tu te permettais de faire le tour de cette galerie. T’arrêtant parfois. Mais sans prendre le temps de t’y poser vraiment. Et puis. Finalement. Oui. Tu prends le temps. Attiré. Subjugué par une peinture. Cette peinture-là. Tu comprends pas pourquoi celle-là. Celle-là qui attire ton âme égarée. Un haussement de sourcils. Un sourire. Ton regard brillant. Tu observes. Tu cherches à comprendre. Peut-être n’y a-t-il rien à comprendre. Peut-être faut-il simplement laisser tes émotions parler. Au lieu de chercher à comprendre. T’en sais rien. Faut que tu parles à l’artiste. T’en as besoin. Tu te tournes. Et tu croises son regard. Croisé plus tôt dans la soirée. Sourire échangé. T’lui demande. T’lui demande si c’est lui l’auteur. « Je suis l'auteur de ce tableau, ainsi que tous les autres se trouvant dans cette galerie. » . Evidemment. Il avait cet amusement dans son sourire. T’comprenais pas pourquoi. Est-ce toi qui l’amuser ainsi. Il te semblait fier d’être ainsi l’artiste de tous ces tableaux. Pour être honnête t’avais regardé les autres sans vraiment les voir. C’était celui-ci qui avait attiré ton attention. « bien…c’était vous alors que je voulais rencontrer.. ». Oui. C’était que tu cherchais. Et que t’avais trouvé. Il devait t’expliquer. T’aider à comprendre.

« Je vous ai vu sourire devant cette peinture. Pour beaucoup, elle ne représente que la privation et la destruction dans sa forme la plus séduisante. » . Forcément. Fallait que tu sois attiré par un tableau qui semblerait pour beaucoup représenter la privation et la destruction dans une forme dès plus séduisante. C’était toute ta vie ça. Ta vie en ce moment. Destructrice. Triste. Sans aucun sens. « Et pour vous mademoiselle, que représente-t-elle ? »  . Tu reposes ton regard sur le tableau. Que lui répondre. Que lui dire. T’hausse les épaules. D’une voix douce et basse. Comme un murmure. Pour ne pas briser de trop le silence ambiant. « je m’appelle tala… ». Autant qu’il t’appel par ton prénom. Parce que des « mademoiselle » ça allait vite t’énerver. Et t’savais que bientôt le « vous » allé aussi disparaître. « et pour vous répondre, je sais pas, cela me laisse perplexe, c’est triste et beau à la fois, c’est tout et rien, c’est beaucoup et peu… j’en sais rien… ». Tu te tournes vers lui. Avec un sourire mi amusé, mi curieux. « mais toi, euh, vous, qu’est-ce qui vous à pousser à peintre quelque chose comme ça ? ». Peut-être qu’en le comprenant lui. T’comprenais le tableau.
 
Made by Neon Demon

_________________
Un canon sur la tempe. J'ai le coeur et l'âme en paix. Ton doigt sur la détente. Fais de moi ce qu'il te plait. C'est violent mais c'est tendre. Presque animal. Quand la trajectoire de la balle épouse les formes de tes hanches  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Raconte moi ton monde ~ ft Tala   Mar 30 Aoû - 0:15

Ce demi-monde en constant basculement, était le sien. Sentiments mêlés. Aimer son art était un crime, car qui convoite fais déjà sien l’objet de ses espoirs. Éclat de beauté aux fugaces atours impérieux, pouvait à sa manière saisir la magnificence, se l’approprier et la rendre de nouveau, la sublimer comme la nuit avale le soleil et le rend plus brillant à l’aube. Empruntant quelques poignées de splendeur, pour goûter brièvement la saveur des sentiments violents, mélange de crainte, de désir et de fascination qui tordaient son cœur de sa colère et ces passions, comme une saignée bienfaisante qui éliminait la corruption et ramenait la sérénité en lui.

« je m’appelle tala… » Dévoilant soudainement son prénom, d'une faible voix silencieuse, au creux d’une ambiance feutrée. « et pour vous répondre, je sais pas, cela me laisse perplexe, c’est triste et beau à la fois, c’est tout et rien, c’est beaucoup et peu… j’en sais rien… ». Comme un joaillier qui admire l’éclat d’une pierre, elle oscilla légèrement les épaules, expression d'incompréhension face à ce tableau. Elle parlait d’une voix douce et posée, absorbée par la peinture. « mais toi, euh, vous, qu’est-ce qui vous à pousser à peintre quelque chose comme ça ? ». Se tournant vers lui, armée de son sourire désarmant et sa curiosité : vive, piquante, qui la poussait sur les pas de Silas.

Une voix douce et suave. « Silas, appelle moi Silas. Et puis tutoie-moi je t'en prie.» Enfin, il releva ses longs yeux fauves du tableau vers Tala, et eut un sourire prudent. « - Une femme. C'est une femme qui m'a pousser à peindre cette toile. Elle représentait la troublante fidélité des tourments de la tendresse âpre et subtile qui imprégnait le cœur des hommes.» Mais à travers les paroles de Silas le sentiment qu'il y avait eu comme une tristesse insondable, le chagrin, la lassitude, des choses qui ne pouvaient être que la souffrance de l'amour. Tout était si trompeur, comme un rêve qui se meurt sans cesse pour tout reconstruire sous une apparence nouvelle.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Membre de Diamant
▬ Arrivé(e) le : 18/08/2016
▬ Courriers : 861
▬ Points : 0
▬ Avatar : charlotte free
▬ Crédits : la meilleure cosmic sheep (juliet)

▬ Âge : vingt trois ans
▬ Statut : En Couple
▬ Orientation : Hétérosexuelle
▬ J'habite à : Shore Beach.
▬ Occupation : barmaïd

▬ Dispo RP : libre encore
▬ Liens :
Spoiler:
 


Voir le profil de l'utilisateur http://haven-bay.forumactif.org/t94-stitches-talahttp://haven-bay.forumactif.org/t140-tala-qui-s-y-colle-s-y-pique
MessageSujet: Re: Raconte moi ton monde ~ ft Tala   Mer 31 Aoû - 10:48

raconte moi ton monde
silas & tala

T’te présente. T’es pas formel toi. Non, t’es assez familière. T’aime pas les formalités. Les règles des relations sociales c’est pas tellement ton truc. Bientôt le « tu », allais aussi remplacer le « vous ». Et t’étais là devant ce tableau. Essayant de comprendre. De comprendre ce qu’il représentait. Ce qu’il voulait bien exprimer. Perplexe. T’étais vraiment nulle. Nulle devant ce tableau. A chercher une signification. Une signification qui n’aura peut-être du sens que pour toi. C’était tout et rien. Beau et triste. Alors t’lui demande. T’lui demande à lui. Ce qui l’avait poussé à peindre cela. A peindre ce tableau. T’avais l’artiste avec toi. Autant en profiter. Autant lui demander. Qu’il s’exprime lui. Qu’il t’exprime ce qu’il avait ressenti. Vécu. Pour créer ce si beau tableau. T’étais douce et posée. Pour une fois. Toi si vive. Cet instant avait le don de te poser. Te faire douce. Ton sourire et ta curiosité tourné vers lui. « Silas, appelle moi Silas. Et puis tutoie-moi je t'en prie.» . Brisant toutes les barrières que l’inconnu et le « vous » provoqué. Tellement mieux. Tellement plus agréable. Son nom sonné doux à ton oreille. Silas. T’aimais. T’aimais son prénom. Original. Son regard qui se pose sur toi. Un sourire prudent. « - Une femme. C'est une femme qui m'a pousser à peindre cette toile. Elle représentait la troublante fidélité des tourments de la tendresse âpre et subtile qui imprégnait le cœur des hommes.» . Et là tu comprends. T’le comprends. Ton regard azur posé une nouvelle fois sur lui. T’lis à travers ses paroles. La tristesse. Le chagrin. L’amour. La violence et la souffrance d’un amour.

Là, t’comprends. T’comprends finalement pourquoi tes yeux se sont arrêtés particulièrement sur ce tableau. Et pas sur un autre. Pourquoi lui et pas celui d’à côté. Pourquoi toi qui n’apprécie guère l’art. Est resté admirative devant celui-ci. Il n’est que le reflet de ta propre vie. De ta propre existence. T’as eu du mal à le comprendre. A le comprendre parce que t’comprends pas toujours ta vie. Mais t’as plus de point en commun avec Silas. Que tu ne le pensais. T’penses en tout cas. Tu t’assois sur cette banquette juste derrière toi. Tu soupires. Et d’une voix douce. Presque trop basse. Comme si parler trop fort, allait tout briser. « j’comprends maintenant… j’comprends pourquoi j’ai été attiré par ce tableau précisément, et pas par un autre…pourquoi inconsciemment c’est lui qui m’a tant plu… ». Tu marques un temps de pause. Alors que ton regard océan toujours posé sur lui brille. Ta tête qui s’incline légèrement. « je m’y retrouve dedans en quelque sorte…cette tristesse…souffrance...amour ». Pas le bon côté de l’amour. Non. La douleur de l’amour. La vie n’est pas faite de rose même si tes cheveux en sont le reflet. Trompeur. T’vois pas la vie en rose. Partagée entre deux hommes. Entre la violence de l’un et la douceur de l’autre. Et ce bébé sous ton nombril. Qui partage un peu plus tout cela. Tu baisses le regard. T’le fais quand tu vas poser une question qui peut paraître trop personnelle. Trop gênante. « qui était cette femme pour toi ? qu’est-elle devenue ? ». Ta p’tite lèvre que tu mordis. Parfois t’es peut être un peu trop curieuse.
 
Made by Neon Demon

_________________
Un canon sur la tempe. J'ai le coeur et l'âme en paix. Ton doigt sur la détente. Fais de moi ce qu'il te plait. C'est violent mais c'est tendre. Presque animal. Quand la trajectoire de la balle épouse les formes de tes hanches  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Raconte moi ton monde ~ ft Tala   

Revenir en haut Aller en bas
 
Raconte moi ton monde ~ ft Tala
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'animal le plus dangereux au monde...
» Riesling du monde!
» LBP2 retardé car tout le monde ne peut pas connecter sa PS3
» Raconte moi ton rêve.
» DAVY de Nolife qui raconte son agression dans la rue.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haven Bay :: FIRST OF ALL :: Billboard :: Archives :: RPs :: 2016-
Sauter vers: